Animation & Education n°267

Vous êtes ici

A l'École, ces entre-temps pleins d'apprentissages

Ce dossier s’intéresse à ces temps scolaires difficilement qualifiables : intermédiaires, buissonniers, intercours, entre-temps, de vie scolaire… où les élèves, tout en étant dans l’enceinte de l’établissement ne sont pas dans une relation pédagogique directe avec l’enseignant, dans la classe. Ce sont les temps d’accueil du matin ou suivant la pause méridienne, les temps où l’on change d’activité, de classe ou de cours, les temps des récréations, de la restauration...

En abordant cette thématique singulière, goutte d’eau dans la problématique de l’aménagement des rythmes scolaires mais goutte essentielle, ce dossier entend apporter réflexions et exemples d’actions mises en œuvre pour sortir d’une fausse vision de la séparation de temps de classe qui seraient temps d’apprentissages et de temps hors classe qui ne le seraient point. 
Les enfants, les jeunes ne débranchent pas leurs facultés d’apprendre en sortant de la classe ; l’éducation se joue en tout lieu au sein de l’Ecole de la République. L’aménagement de ces moments de vie scolaire peut favoriser l’acquisition d’aptitudes transversales, sociales, culturelles et permettre aux élèves d’appréhender plus tranquillement les savoirs. S’ils sont conçus et mis en œuvre dans le cadre d’un projet d’établissement auquel adhère tout le personnel d’éducation, ces moments peuvent être partie prenante d’une éducation citoyenne à visée émancipatrice.

Les témoignages prouvent que le climat scolaire s’en trouve amélioré, les élèves sont plus calmes, les conflits, heurts, bousculades, énervements sont réduits ; le respect de l’autre donne confiance ! Aucun temps de l’enfant ne doit donc être négligé, chacun contribue à la continuité éducative, à la réduction des difficultés d’apprentissage, à l’installation d’une ambiance sereine dans laquelle chacun se sent responsable de la vie du groupe. Tous ces entre-temps sont propices à l’apprentissage de la coopération entre élèves, entre enseignants et au sein de toute la communauté éducative. 

Comment aménager ces temps ? Pour quels apprentissages ? Dans quelles limites ? Quelques réponses dans ce dossier.

Marie-France Rachédi*
*Avec les précieuses participations de Véronique Baraize et Eric Weill.