Animation & Education n°263

Vous êtes ici

Animation & Education n° 263
Coopérer pour une école inclusive

Faisant suite à la loi du 11 février 2015 qui pose le droit à la scolarisation pour tous les élèves en situation de handicap, l’école inclusive prônée depuis la loi de Refondation de l’École de la République de 2013 a engendré un changement systémique.
Cette mutation de notre école est un basculement de vision qui renverse le principe de l’éducation spécialisée pour rendre accessible une éducation pour tous. Les professionnels de l’enseignement et les acteurs locaux impliqués doivent rénover leurs pratiques pour tenir compte de ces modifications. Cependant, même si en France la volonté d’inclure est évidente, nous observons sur le terrain que la mise en place d’une école équitable pour tous les élèves n’est pas encore d’actualité.
Plusieurs questionnements apparaissent lorsque nous prenons en considération l’inclusion comme une donnée de l’équation.
Comment fonctionne notre système éducatif actuel ? Est-il en adéquation avec l’ambition affichée par le cadre législatif ? Est-il prêt pour ce changement ?
Dans ce contexte, quels points d’appui peut-on imaginer pour changer les mentalités et pour faire évoluer des pratiques profondément ancrées ?
Quelle est la formation des enseignants dans le domaine de l’inclusion ? Comment les accompagner dans leur formation et dans leur pratique ?
La coopération est une hypothèse de travail car elle est un levier pour faire tomber les barrières rigides de notre système scolaire encore très cloisonné. Elle favorise la différenciation et la mise en œuvre d’une pédagogie de l’inclusion propice à une école pour tous.

Olivier Paolini
Président de l’OCCE de l’Aude