Animation & Education 279

Vous êtes ici

Enseigner l'École de manière explicite

Pour évoluer dans l’univers scolaire, il faut détenir les clés de ses codes, de son langage, de sa culture, de ses stratégies pour acquérir et mobiliser les savoirs scolaires et répondre ainsi à ses attendus particuliers… Or, toutes ces connaissances, toutes ces stratégies ne sont pas également maîtrisées par les élèves – notamment par ceux issus de milieux éloignés de cet univers – lors de leur entrée à l’école maternelle et pour certains, et c’est cela le plus curieux, tout au long de leur parcours scolaire. Ces clés font encore trop souvent partie de ce que les sociologues nomment « le curriculum caché », entretenu par une pédagogie de l’implicite qui véhicule nombre de sous-entendus et malentendus. Enseigner de manière explicite, c’est donc donner les clés, c’est traquer les implicites et les malentendus. Qui doit expliciter quoi ? Comment enseigner de manière explicite ? Quand intervient l’explicitation ? Faut-il tout expliciter ? Toutes ces questions sont bien sûr abordées par les rédacteurs et rédactrices de ce dossier. Leurs contributions se rejoignent sur de nombreux points et notamment sur l’idée que l’enseignement explicite ne se limite pas à une seule méthode, une seule pédagogie. Elle n’est pas le monopole d’un seul laboratoire de recherche, d’un seul courant de pensée !

Ce dossier montre que l’enseignement explicite revêt des formes multiples, autorise – voire encourage et nécessite – des approches variées. Seul l’objectif majeur, le but ultime à atteindre doit être commun : permettre à tous les élèves, quels que soient leurs acquis initiaux, l’outillage dont ils sont au départ pourvu ou le milieu dont ils sont issus, d’apprendre à apprendre, pour lire et comprendre le monde, et tracer ainsi le chemin de leur émancipation par les savoirs !

Marie-France Rachédi