Animation & Education 249

Vous êtes ici

Janvier 2015, la France est secouée par des attentats terroristes, l’Ecole est une nouvelle fois montrée du doigt et sommée de trouver des solutions aux maux qui pèsent sur cette société où les valeurs se délitent. Le ministère de l’éducation nationale appelle à une grande mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République à travers onze mesures. La création d’un parcours éducatif, de l’élémentaire à la terminale, en constitue la troisième. Sur le chemin de la citoyenneté, l’élève devra acquérir la culture de l’engagement grâce, notamment, à un enseignement moral et civique, une éducation aux médias et à l’information, la mise en place d’espaces de débats, d’ateliers philosophiques…

Peu à redire au contenu, principes, intentions de ce parcours, si ce n’est, encore une fois, qu’il ne sera « citoyen » que si l’élève est réellement engagé dans la vie de la classe, de l’école, de l’établissement ; que si sa parole est réellement prise en compte dans des espaces de démocratie comme le conseil de coopérative où la citoyenneté se construit pas à pas, en prenant des décisions, en gérant de petits budgets, en votant, en assumant des responsabilités… Ce sont tous ces actes qui transforment l’individu en citoyen.

De même, ce parcours ne sera vraiment « citoyen » que si l’enseignement moral et civique, dont les termes doivent être interrogés, ne se réduit pas à la transmission descendante, par un adulte qui sait, de normes édictant le bien et le mal mais soit au contraire propice à mettre les élèves en situation de vivre des problématiques et de co-construire des réponses. Car la morale ne s’impose pas, elle se forme par le jugement, l’esprit critique, la capacité à réfléchir. Au-delà de façonner le citoyen de « demain », l’enjeu de ce parcours éducatif est peut-être de faire naître une appartenance citoyenne. Pour cela, l’enseignant doit inscrire la participation des élèves dans sa pratique de classe, leur faire vivre la citoyenneté en actes, au quotidien. Les réflexions, prises de position, propositions de démarche, d’outils… qui jalonnent ce dossier peuvent y contribuer.

À télécharger