Formation "Découvrir le Conservatoire" | Témoignages

Vous êtes ici

Le 7 avril dernier, enseignants, inspecteurs et conseillers pédagogiques ont participé en distanciel, à la formation pour découvrir la plateforme du conservatoire des pratiques coopératives et pour pour s'approprier ses ressources.

Trois participantes, utilisatrices de la plateforme nous offrent ici leur témoignage. 

 

 

Témoignage de Bernadette Laulagnet | Enseignante inclusion climat scolaire sur une circonscription

"Je suis enseignante inclusion climat scolaire. Je ne suis pas formatrice en tant que tel, ni conseillère pédagogique, en revanche, j’accompagne des enseignants individuellement. Mon inspectrice m’a transmis l’invitation à la formation OCCE concernant la plateforme du Conservatoire.

Je ne suis pas allée la voir avant la formation. J’utilise d’ores et déjà des outils OCCE (jeux coop, conseil de coop…) et j’étais curieuse de voir ce que proposait l’OCCE dans ce domaine.

J’ai trouvé l’approche intéressante car nous partons du réel. Il est intéressant de pouvoir voir des situations de classe avec les enseignants que j’accompagne. C’est du vrai. Les enseignants ont besoin de ça. Ils apprécient commencer par la pratique pour aborder ensuite la théorie plus facilement.

J’ai aussi apprécié la variété des domaines abordés : les situations transversales, l’éducation citoyenne, les questions coop, … et pas seulement sur le contenu didactique, on y parle de posture et de micro-geste. Quel que soit le domaine dans lequel nous devons former l’enseignant, nous trouvons une ressource qui nous étaye, surtout dans les domaines qui permettent l'amélioration du climat scolaire

Enfin la possibilité de voir des situations de classe, d’observer le retour des enseignants puis le regard des membres du chantier et des compagnons (dans) nous offre l’occasion de prendre de la distance sur nos pratiques et d'amener la démarche d’accompagnement plus ou moins loin selon les besoins. La plateforme nourrit plusieurs niveaux de réflexion.

En effet, grâce à ces apports je ne suis plus pour l'enseignant la référence unique, un exemple à suivre où il est parfois difficile de me mettre en retrait ensuite. L’outil dépersonnifie l’accompagnement, nous sortons d’une relation duelle. L’OCCE produit un travail qui légitime le contenu et qui n’associe pas ce contenu à moi.

Les vidéos montrent que c’est possible et qu’il est tout à fait normal de s’interroger. La plateforme permet une découverte par les enseignants. L’appropriation est plus facile grâce aux vidéos. L’enseignant peut ainsi réfléchir sur sa propre pratique et nous pouvons progresser ensemble. C’est rassurant et donne des réponses aux questions même si je ne suis pas présente pour les aider. Les enseignants gagnent ainsi en responsabilité et en autonomie. Bien entendu, un accompagnement à l’appropriation de la plateforme est nécessaire en sélectionnant une série de vidéos par exemple.

Pour le formateur, un temps d’appropriation du contenu est nécessaire car la plateforme est très riche, il y a de nombreuses vidéos à regarder. Les regarder peut demander du temps, alors je profite des retranscriptions des vidéos qui me permettent d’accéder au contenu plus rapidement ".

 

Témoignage de Véronique Mullet | Directrice d’école

" La plateforme est très riche et intéressante. Je compte utiliser cette plateforme notamment pour le conseil de coop’ et la formation d'équipe obtenue cette année dans le cadre des 18h d'Animation Pédagogoqie.

La plateforme est un véritable soutien. Aujourd’hui est demandé aux directeurs de s’occuper du pilotage pédagogique de l’équipe, et cela va augmenter avec la loi Rilhac et les évaluations d'écoles à partir de 2023. La plateforme permet d’avoir des pistes pour échanger en équipe, partager les expériences. Elle donne l’occasion de creuser. Elle n’a pas un caractère de modèle, ce n’est pas un dogme. Au contraire, elle nous interroge sur nos pratiques, nous inspire, c’est assez rassurant pour les collègues. Le directeur n’est pas un inspecteur de plus mais a le rôle d’accompagner et la plateforme a cette ambition. C’est un outil qui rend plus confortable la mission ".

 

Témoignage d’Isabelle Tuffier | Conseillère pédagogique généraliste

" J'ai trouvé cette plateforme très intéressante. En effet, en tant que formatrice, je connaissais déjà la plateforme Néopass, qui a une approche similaire d'analyse de situations de classe, et j'ai déjà beaucoup pratiqué la coopération avec des outils de l'OCCE en tant qu'enseignante. Un croisement des deux m'intéresse donc !

J'utilise déjà des vidéos pour mes formations, pour faire entrer du réel dans la formation et provoquer des échanges réflexifs avec les formés. Sur la plateforme du conservatoire, j'ai trouvé que les vidéos dans lesquelles l'enseignant analyse sa pratique étaient très pertinentes, et permettaient d'aller un peu plus loin dans le recul réflexif, car le formé réfléchit dans le prolongement de la réflexion de l'enseignant filmé. Il y a un réel pas de côté, on n'est plus dans "moi j'aurais fait ça" ou l'expression d'émotions personnelles face à une situation de classe.

De plus l'entrée par l'onglet des "questions coop" permet de cerner tout de suite si des vidéos correspondent à la réflexion que l'on veut susciter lors de la formation.

Bref je vais certainement utiliser la plateforme, et je l'ai déjà partagée avec des collègues CPC ! "